Rechercher

dans

Œuvres de : Robert Perniaux

Perniaux, Robert

Un caporal et un cheval, c’est périmé mon général

1963

Perniaux, Robert

Souvent la guerre est assoupie mais toujours un oeil fourbe épie

1963

Perniaux, Robert

Songez plutôt à faire monter le sang aux joues d’un homme qu’à le répandre

1963

Perniaux, Robert

Ô paix sereine …

Perniaux, Robert

La guerre ne laisse que des vaincus

1963

Perniaux, Robert

J’ai des canines pour vivre

1963

Perniaux, Robert

Indifférence horrible plaie des hommes

1963

Perniaux, Robert

De la corne au canon o quelle évolution !

1963

Perniaux, Robert

Aspirez au meilleur pour éviter le pire

1963

Perniaux, Robert

Amour attire amour et paix, armes de guerre amènent guerre

1963