Rechercher

dans

02.06.2020 → 24.01.2021

Intra-muros

Jean dubuffet, le preneur d’empreintes

Artistes:

Nul besoin d’aller au loin chercher des raretés, tout est là devant votre nez ou par terre à vos pieds. On y trouvera tout ce qu’on cherche sans avoir à se déplacer. Je suis un touriste d’un genre particulier : tout pittoresque m’incommode et c’est où le plus il est absent que s’éveille mon émerveillement.

— Jean Dubuffet, Apercevoir, 1958

Artiste insaisissable et polémique, Jean Dubuffet (1901-1985) est un acteur majeur de la scène artistique de la seconde moitié du xxe siècle. Fasciné par le papier, l’encre et l’imprimerie, l’estampe est profondément liée à son œuvre peinte.

L’exposition se déployait en deux temps. La série des Phénomènes, véritable atlas des phénomènes naturels du monde, constituait le cœur de l’exposition. Elle comprennait dans sa totalité 324 lithographies réalisées entre 1958 et 1962. Chaque planche célèbre un aspect du monde naturel, renforcée encore par les titres poétiques que Dubuffet leur donna.

La seconde section dévoilait les recherches qui ont précédé et annoncé ce cycle unique dans l’histoire de l’estampe du xxe siècle. De la série des Murs de 1945 aux Assemblages d’empreintes de 1953, le processus de création de l’artiste aboutira aux savoureuses figures à chapeau de 1962 issues des Phénomènes.

Jean Dubuffet ne se veut pas « artiste » au sens conventionnel de la parole et son œuvre lithographique se présente plutôt comme un très vaste répertoire de formes, un conservatoire, un catalogue, une sorte d’herbier ou de musée naturel qui se pourrait augmenter indéfiniment car ses capacités sont illimitées.

Cette exposition – représentant une plongée exceptionnelle dans des expérimentations lithographiques réalisées par Jean Dubuffet – a été organisée avec l’aide de la Fondation Dubuffet.

L’art doit surgir là où on ne l’attend pas, par surprise.

— Jean Dubuffet