Search for

in

du 8 mars au 27 avril 2008

En mouvement

à la Maison de la Culture de la Province de Namur

Abstraits construits

Le Centre de la Gravure a prêté 20 sérigraphies sur le thème de l’abstraction géométrique

Jean-Pierre Maury, sans titre, 1987 – sérigraphie   Î

 Maison de la Culture de la Province de Namur – Belgique

L’exposition Abstraits construits. Sérigraphies propose un choix d’estampes de la collection du Centre de la Gravure à travers deux publications de vaste envergure : Exacta, à vocation internationale, et Sept abstraits construits, ouvrage spécifiquement consacré à la mouvance construite en Belgique. 


 

Exacta regroupe les travaux de vingt-sept artistes représentés chacun par deux planches illustrant d’une part leurs recherches initiales et d’autre part des œuvres issues de leur maturité. Une sélection de dix créateurs permet ici d’appréhender partiellement le portfolio.   Quelques noms sont très connus, comme Domela, Kenneth Martin, Soto ou Vasarely. D’autres plasticiens, moins célèbres, se sont pourtant distingués par leur engagement dans le design, le monde éditorial ou l’enseignement artistique : Anni Albers, Anuskiewicz, Enzo Mari, Bruno Munari, Fausta Squatriti, Stazewski. L’édition complète, menée à bien par Fausta Squatriti à Milan en 1986, témoigne de la pérennité des tendances issues du constructivisme. Elle démontre que les principes avancés en Russie, à l’aube du XXème siècle, puis en Hollande, avec De Stijl, avant de gagner l’Europe entière et les Etats-Unis, n’ont pas perdu leur impact au fil du temps, rassemblant plusieurs générations d’artistes autour d’une même conception de la modernité. A savoir, la volonté de réorganiser l’espace et d’élaborer une société dans laquelle l’art soit accessible à tous, inspirant l’architecture, la typographie, ou encore le design. Le constructivisme a donné lieu à de multiples développements comme l’art cinétique, l’art concret ou le minimalisme. Dans une dynamique de connivence entre les disciplines, il semble, par ailleurs, que l’abstraction géométrique regorge de connotations musicales. Une rythmique s’en dégage. Le jeu des couleurs, leurs déclinaisons ou leur absence même suggère des sons, ou des silences.

Le second portfolio, Sept abstraits construits, contient des sérigraphies de Marcel-Louis Baugniet, Jo Delahaut, Jean-Pierre Husquinet, Jean-Pierre Maury, Victor Noël, Luc Peire et Léon Wuidar. Il constitue une sorte de point de repère emblématique dans l’aventure de la mouvance construite belge. En effet, l’ouvrage publié à Liège en novembre 1987 par les éditions Heads & Legs avait donné l’occasion à ces artistes de travailler ensemble et avait suscité chez eux le désir de poursuivre une telle expérience originale. Dès janvier 1988, la plupart d’entre eux participèrent à la fondation de la revue MESURES ART INTERNATIONAL qui allait paraître à six reprises entre juin 1988 et décembre 1995, débouchant sur plusieurs expositions collectives. Le titre de la revue, conjointement suggéré par Jo Delahaut et Jean-Pierre Maury, induit l’idéal d’ouverture au monde et d’harmonie universelle inhérent à leur entreprise commune.

« La rigueur qui résulte de la méditation, de la connaissance et de la clarté n’exclut ni l’émotion, ni les sentiments » Jo Delahaut

Dominique Durinckx, Gestionnaire des collections du Centre de la Gravure