Collectie

Christophe Terlinden

Gravure à la patate

Datum
2010
Techniek
Sculpture sur métal
Kleuren
Bronze et noir
Eigenaar
Centre de la Gravure

Sculpture en bronze en trois pièces.

Répondant au décret relatif à l’intégration d’œuvres d’art dans les bâtiments publics, cette sculpture en trois pièces a été choisie pour la nouvelle aile du Centre de la Gravure: installées dans une niche carrelée à la manière d'une piscine (rappel du 10 rue des Amours en 1930), trois pommes de terre gravées en bronze rappellent l’origine de l'impression. Y sont rassemblés, le “mot”, l'“idée”, l'“image” qui se mélangent, se superposent ou s'entrechoquent.
Cette technique de gravure représente le type même de l’initiation à l’estampe, souvent pratiquée par les enfants. Ce n’est donc pas un hasard si l’intégration de Christophe Terlinden est visible dans le couloir menant au service animation du musée. “Gravure à la patate”



Texte de l’artiste :

“Christophe Terlinden - 22/12/2010 - au Centre de la Gravure et de l'Image imprimée de La Louvière. Installation dans une niche carrelée à la manière d'un bassin de natation, de trois pommes de terre gravées (sous forme de copies en bronze). Origines à la fois du bâtiment et de l'impression. Point de départ accessible à tous..
Sont ici rassemblés, le “mot” – l'“idée” – l'“image”. Différents sens qui viennent se mélanger, se superposer ou s'entrechoquer.
L'oeuvre n'est pas là, on n'en voit que la Matrice.
L'oeuvre serait-elle le musée et ce qu'il contient ?
Architecture, art, papier, encre, lumière, couleur, multiplication, gens qui y travaillent, le public ...
En deux mots, la Vie. “

“Défense de ne rien toucher”
le facteur Cheval