Collection

Jacques Poli

Terralba [Estampes et Révolution, 200 ans après]

Date
1989
Technique
Lithographie; sérigraphie sur Arches
Dimensions totales
59,2 x 85 cm
Dimensions imprimées
58,5 x 78 cm
Couleurs
Multicolore
Tirage
94/100
Propriétaire
Fonds national d’Art contemporain

Cette oeuvre fait partie de la suite “Estampes et Révolution, 200 ans après”, commande du Ministère français de la Culture dans le cadre du Bicentenaire de la Révolution française.
Le titre de cette estampe est inspiré par le roman d’Italo Calvino, Le Vicomte pourfendu, dont le héros, Médard de Terralba, a été découpé en deux lors des Croisades. La légende raconte aussi que Terralba retrouva son intégrité à la faveur de l’amour... Par ses jeux de courbes et de diagonales, ses touches de couleurs plumetées, le style de l’œuvre se rapproche incontestablement des séries des Perruches et des Cages (1987-1992). En même temps, le conte philosophique de Calvino et la violence révolutionnaire se retrouvent amalgamés à travers une construction acérée aussi coupante qu’une guillotine.