Un mois une estampe

Chaque mois, une estampe faisant partie de notre collection est mise en lumière. Elle fait l'objet également d'un accrochage au Centre de la Gravure et d'un feuillet disponible à notre comptoir-boutique. Ce mois-ci :

Patrick Corillon [ Knokke (Belgique) 1959 ]

Aujourd’hui, demain, après-demain,

Année de création : 1993

Sérigraphie, exemplaire non justifié  -  Artis (Paris), éditeur  -  Graphicaza, imprimeur  -  Dimensions du papier : 84 x 59,5 cm  -  Collection du Centre de la Gravure (acquisition en 1994)  -  Numéro d’inventaire : OE7096


 

Né à Knokke en 1959, Patrick Corillon vit et travaille à Liège et à Paris. Après avoir été lauréat du Prix de la Jeune peinture belge en 1988, il suit l’enseignement de l’Institut des Hautes Études en Arts plastiques (Paris). Son œuvre, multiforme, interdisciplinaire et volontairement hybride, se situe à la lisière de la pratique traditionnelle de l’écriture, de la peinture ou de la sculpture. Il a exposé à la Documenta IX (1992), à la Biennale de Sao-Paulo (1994), de Lyon (1995), de Sydney (2002) et de Bruxelles (2008). Actuellement, il est représenté par la Galerie In situ (Paris) et est associé à la maison de création pour les arts vivants le CORRIDOR.

Les installations de Corillon sont pour lui l’occasion de mettre en scène des personnages fictifs qui évoluent d’expositions en expositions, d’histoires en histoires. Ils se livrent par fragments, par indices à la manière d’Oskar Serti, alter ego de l’artiste, qui intervient fréquemment dans son œuvre depuis ses débuts. Personnage rocambolesque, il incarne modestement la figure de l’exilé permanent. Ses fictions, véritable méthode d’investigation du réel, sont intimement liées aux lieux où elles prennent forme. Elles invitent le visiteur, complice, à y participer activement. Réalisées dans le cadre de commandes publiques, des œuvres de l’artiste sont notamment visibles, en Belgique, au Palais Royal, au Parlement bruxellois et à la Collégiale Sainte-Waudru (Mons) mais aussi en France ou aux Pays-Bas. En outre, d’importantes collections muséales en ont fait l’acquisition.

Pour moi, il est essentiel de ne jamais devenir l’esclave du lieu où je suis, de me sentir à la fois chez moi et ailleurs.

Cette affiche a été réalisée dans le cadre d’une campagne de lutte contre le sida. Fruit d'un partenariat entre le Ministère de la Culture, l'Agence française pour la lutte contre le sida et l'association Artis en 1993, le projet « Images pour la lutte contre le sida » a consisté à solliciter trente sept artistes, venus d'horizons très différents et à les interpeller sur les aspects psychologiques, affectifs et sociaux engendrés par l'épidémie du sida. Intitulée Aujourd’hui, demain, après-demain, l’affiche de Patrick Corillon s’intéresse à la question cruciale du temps.