Un mois une estampe

James Brown (1951-2020)

International Order (I am here myself)

Année de création : 2001

Collage et pochoir, A.P. V/VII  -  Alexandra Brown et Carpe Diem Press, éditeur  -  Dimensions du papier : 58,5 x 36,5 cm  -  Collection Centre de la Gravure  -  Numéro d’inventaire : OE1041 


 

Né à Los Angeles en 1951, James Brown a vécu et travaillé au Mexique à proximité d’Oaxaca depuis 1995. Arrivé en France en 1973, il suit les cours de l’École supérieure des Beaux-Arts de Paris. Pendant son séjour, Brown développe son travail de création et fréquente assidûment les musées de la capitale dont le Musée des Arts africains et océaniens ainsi que le Louvre. Sa première exposition personnelle a d’ailleurs lieu à Paris, à la Galerie Christiane et Eric Germain en 1978. L’année suivante, Brown s’installe à New York où les collections des Museum of Natural History et Metropolitan Museum continuent de nourrir son intérêt pour les premières civilisations et les Indiens d’Amérique.

Principalement connu pour ses peintures abstraites, James Brown a également expérimenté d’autres techniques telles que la céramique et le bronze. Il s’est aussi illustré dans la pratique de la gravure où son œuvre, dominé par la figure humaine ou par des impressions abstraites, accorde une place primordiale au dessin. La ligne, repassée plusieurs fois ou interrompue, ôte à l’image toute tendance à la description ou à l’illustration. Dans les années 80, Brown se tourne vers l’univers primordial, explorant les mondes marin et céleste. Il est intéressant de noter que des matériaux de récupération sont utilisés dans certains de ses travaux. Édité à Paris par Frank Bordas et la Galerie Lelong et à New York par Pace Editions, son œuvre gravé est également publié par la maison d’édition Carpe Diem Press d’Oaxaca. Cette dernière a été créée, en 2000, par l’artiste lui-même et son épouse Alexandra.

« La relación que ha tenido el artista americano James Brown con Oaxaca es ejemplar. »
("La relation que l'artiste américain James Brown a eu avec Oaxaca est exemplaire. ») Francisco Toledo (artiste mexicain, 1940

Les œuvres appartenant au cycle « International Order » ont été réalisées dans une hacienda mexicaine proche d’Oaxaca. À l’instar de « I am my self », elles sont, par leur caractère authentique et poétique, un écho au recueil « Lointain intérieur » d’Henri Michaux dans lequel le refus de la réalité quotidienne est proposé sous la forme de situations imaginaires.

James Brown est décédé tragiquement le 23 février 2020. Délicate et fragile, cette œuvre devait être exposée en hommage à l’artiste dont le travail ne finissait pas de nous enchanter.