En Belgique

luc étienne - françois huon, joyeusement sérieux du 27/3 au 26/4

à la galerie dumont à bruxelles

Luc Etienne

« Les œuvres ont l’apparence de la simplicité. Ce sont des architectures qui rappellent de manière épurée la géométrie que sont devenus les paysages urbains depuis plus d’un siècle. Carrés et rectangles associés, imbriqués, reliés attestent de présences à la fois imposantes et aériennes… Cette géométrie offre des surfaces où poser la vue, où la laisser prendre la mesure du visible et y approfondir le dehors afin de pénétrer le dedans, où entremêler le temps à l’espace pour arpenter un silence composé de murmures visibles, de cheminements perceptibles, de relations subtiles. Tout un travail précieux qui invite à un questionnement intérieur, qui mène là où l’écrasement devient densité, où l’entassement devient élan. »  Michel Voiturier

 

"François Huon (1964, vit à Rebecq) est un insatiable inventeur de formes. Il a mis au point une méthode simple qui lui permet de ne jamais tomber à court. Une observation quelque peu attentive des œuvres livre la clé et le reste est un plaisir de la découverte constant. Le système lui permet même de travailler à plat, en peinture, en grand et petit format, en relief, au mur, en volume, au sol, en couleurs ou en noir et blanc, de manière très stricte et construite ou plutôt ludique…: les variantes ne manquent pas. En développant depuis quelques années cette pratique, l’artiste ne se limite point à un jeu plastique brillant, il montre que tout est variable, interprétable, arrangeable, changeant, que le chaos apparent peut encore être une forme d’ordre et que rien n’est définitivement figé. Le monde tourne, surprend et se modifie." Claude Lorent