Exposition en cours
au Musée National d’Art de Roumanie à Bucarest

Une production du Centre de la Gravure

Autour et alentours du Surréalisme dans les collections du Centre de la Gravure et de l’Image imprimée

au Musée National d’Art de Roumanie à Bucarest

L'exposition présentée au Musée National d’Art de Roumanie à Bucarestoffre une large palette d’oeuvres, permettant au visiteur de mieux appréhender ce mouvement dont l’influence est très prégnante dans la culture belge francophone, mais aussi bien au-delà. Vous pourrez ainsi admirer un florilège d’oeuvres d’artistes belges et internationaux de renom, tels que Pierre Alechinsky, Pol Bury ou Juan Miró.

"Je crois à la résolution future de ces deux états, en apparence si contradictoires, que sont le rêve et la réalité, en une sorte de réalité absolue, de surréalité, si l’on peut dire ainsi. C’est à sa conquête que je vais, certain de n’y pas parvenir mais trop insoucieux de ma mort pour ne pas supputer un peu les joies d’une telle possession."    André Breton, Manifeste du surréalisme

LISTE DES ARTISTES :

Théodore Koenig, Wout Hoeboer, Jorge Camacho, Max Ernst, Alberto Gironella, Roberto Matta, Juan Miró, Armand Simon, Camiel Van Breedam, Joyce Mansour, Pierre Alechinsky, Roland Topor, Pol Bury, Camille De Taeye, Claude Galand, Olivier O. Olivier, André Stas & Christian Zeimert

Un catalogue a été co-édité par le Muzeul Naţional de Artă al României et le Centre de la Gravure : "Autour et alentours du Surréalisme", 88 pages quadri. Textes de Catherine de Braekeleer, Directrice du Centre de la Gravure, Gwendoline Moran Debraine, Commissaire de l'exposition, David Royaux, Délégué général Wallonie-Bruxelles à Bucarest, Liviu Constantinescu, 
Directeur par intérim du Musée National d’Art de Roumanie.


 

L'exposition remonte aux origines du surréalisme avec Dada et un de ses représentants : Wout Hoeboer (1910-1983). L’artiste, qui s’installa définitivement à Bruxelles en 1936, a fait l’objet d’une exposition à la Fondation Verbeke (Kemzeke) en 2010 et sera nouvellement mis à l’honneur au Mu.ZEE (Ostende) à l’automne prochain. Ce focus permet non seulement de présenter des œuvres imprimées aux qualités plastiques incomparables mais aussi, et pour la première fois, d’exposer un choix de pièces au sein de l’ensemble exceptionnel donné récemment au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée par la fille de l’artiste. 

Le parcours se poursuit ensuite avec de nombreuses œuvres surréalistes de Max Ernst ou Juan Miró à Matta en passant par Camacho ou Gironella, toute la richesse du mouvement ! Parmi eux, prennent notamment place les travaux des belges Armand Simon et Camiel Van Breedam. Aux côtés de ces grandes figures du surréalisme, sont exposés des artistes plus jeunes dont les œuvres manifestent une filiation surréaliste évidente. Sans appartenir au surréalisme historique proprement dit, cette nouvelle génération s’inscrit dans la continuité du mouvement tout en s’éloignant de sa dimension politique. 

Pour la Belgique, citons les noms de Claude Galand, Camille De Taeye et André Stas et, pour la France, ceux d’Olivier O. Olivier, Topor et Zeimert. Tous ces artistes, sans exception, sont des collaborateurs de la maison d’édition belge du Daily-Bul. Le portfolio Le Grand Jamais résultant de la collaboration des peintres Alechinsky et Matta avec la poétesse Joyce Mansour, mais aussi différents numéros monographiques de la revue Derrière le miroir contenant des tirages d’artistes surréalistes ayant exposés à la célèbre galerie Maeght (Paris) sont également présentés.