Exposition passée

Thierry Verbeeck

dans le cadre de Watch this space

Thierry Verbeeck - RGB RULES 3 @ Centre de la gravure et de l’image imprimée ( La Louvière)

Watch This Space, biennale dédiée à la jeune création, coordonné par le réseau 50° nord, souhaite jeter un coup de projecteur sur les jeunes artistes de l’Eurorégion nord avec les différentes structures qui mènent un travail de prospection et d’accompagnement de la création artistique.

Pour sa 7ème édition,dont le thème était frontières ?, le jury a choisi l'œuvre de Thierry Verbeeck, qui s'est installée au Centre de la Gravure.


 

Le travail de Thierry Verbeeck est caractérisé par une relation de proximité avec le public.
Dans le cadre de son projet présenté au Centre de la Gravure, il propose une impression sur miroir qui joue avec le reflet du spectateur et permet d’interroger les frontières entre le réel et le virtuel, le domaine privé et public.

« RGB RULES » 2013 est une impression digitale contrecollée au dos d’un plexiglass miroir Dans la culture de masse basée sur l’interaction, tout est prétexte à débat, que ce soit une information officielle ou un morceau de vie privée. N’importe qui a la possibilité de commenter publiquement un contenu, anonymement ou pas. Les réseaux numériques empiètent de plus en plus sur la vie quotidienne. Le visiteur est instantanément projeté dans «RGB Rules», établissant un dialogue. Il pourra ainsi «marcher dans l’œuvre», changeant la composition de celle-ci à chaque seconde. Comme dans les mondes numériques, son image sera soumise à l’approbation/désapprobation d’individus représentés par des mains dans diverses expressions universelles. La plupart de ces mains sont gantées, évoquant l’anonymat et la distance (paradoxale) liée aux nouveaux médias. Certaines mains, qui au premier regard sont animées d’intentions claires, peuvent prendre un sens différent lorsque que l’on circule dans l’œuvre. En effet, les mains applaudissant finissent par encercler, toucher le spectateur, alors que les mains qui « aiment » ou qui « n’aiment pas » se transforment en poings menaçants, ouvrant le débat sur les nouvelles limites de la vie privée instaurées par le numérique.

Thierry Verbeeck. : www.thierry-verbeeck.be/