Artiste

Maurice

Wyckaert

Belgique, 1923 – 1996

Peintre, lithographe

Maurice Wyckaert est né à Bruxelles en 1923. Après des études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de cette ville il devient membre du groupe “Présence" en 1949, époque ou il fréquente l’Académie de Saint-Josse-ten-Node et l’Atelier libre à Woluwé-Saint-Lambert.
Proche des anciens membres du groupe Cobra, il participe en 1955 à la création de “Taptoe”, centre culturel bruxellois regroupant une avant-garde artistique internationale.
Il y exposera au côté de Karel Appel, Pierre Alechinsky, Corneille, Roger Raveel, Tabuchi... Avec le peintre danois Asger Jorn, rencontré en 1958, Wyckaert se lance dans l’aventure du “Situationisme International”, mouvement aux opinions sociales et artistiques révolutionnaires. Durant un séjour en Italie, à Albisola, il découvre la puissance des paysages inondés par la lumière méditerranéenne. Lors de ce voyage, il rencontre Enrico Baj, Lucio Fontana et Wilfredo Lam. Il expérimente par la suite dans sa peinture le pouvoir expressif de la matière. Durant les années soixante ses paysages imaginaires et ludiques se teignent de couleurs artificielles arbitrairement distribuées. Le peintre se met aussi à pratiquer la lithographie et la gravure. En 1975, il représente la Belgique à la Biennale de Sao Paulo. Il réalise une peinture murale pour la station de métro Jacques Brel à Anderlecht en 1982. Décédé à Bruxelles en 1996 l’artiste avait fait du paysage son “leitmotiv”, il en a renouvelé l’approche en évoluant de la figuration vers une écriture personnelle très dynamique et colorée, proche de l’abstraction lyrique.