Artiste

Vladimir

Velickovic

Serbie, 1935

Peintre, graveur

Mouvement : Figuration narrative

Vladimir Velickovic est né le 11 août 1935 à Belgrade, en Serbie. Diplômé de l'Ecole d'Architecture de Belgrade en 1960, il s'oriente vers la peinture et réalise sa première exposition personnelle en 1963. Il obtient en 1965 le prix de la Biennale de Paris et s'installe définitivement dans cette ville l'année suivante. Il est révélé dès 1967 par une exposition personnelle à la Galerie du Dragon. Témoin, dans son enfance, des violences entraînées par la Deuxième Guerre mondiale, il a voué son art à la représentation du corps déchiré et à la notion de mort. A partir de 1972, il s'intéresse aux travaux du photographe Eadweard Muybridge, photographe américain célèbre pour ses décompositions photographiques du mouvement. Sa peinture met alors en scène des animaux et des corps en fuite, s'élançant étrangement dans le vide. Il utilise essentiellement le noir, le gris et le blanc, ponctués de rouge sang.
Nommé en 1983 professeur à l’Ecole nationale supérieure des Beauix-Arts de Paris, Vladimir Velickovic y a enseigné pendant dix-huit ans.

" La photographie m'a apporté beaucoup d'informations sur le corps, j 'ai regardé des livres de médecine. Pourtant ce n'est pas l'exactitude de l'anatomie que je recherche, c'est son aspect plastique et graphique. Il y a deux anatomies dans mon travail : l'une vraie et une autre qui est entre guillemets, plutôt inventée ".

Vladimir Velickovic, entretien avec Lerner De Vecchi, 1986