Artiste

Ygor Albert

Swingedau

Belgique, 1939 – 2008

Peintre, dessinateur, graveur

Né à Ixelles en 1939, cet élève de Claude Lyr, à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, a mené parallèlement une carrière d'artiste peintre et de graveur. Il se rattache, à la fin des années cinquante, au courant du réalisme magique, et propose dans sa peinture des vues oniriques, minérales et assez austères qui le rapprochent de Jean Ransy et de Claude Lyr. Par la suite, il peint de nombreux paysages et scènes de vie figées et hiératiques ainsi que des portraits imprégnés d’un climat fantastique. Il s’inspire volontiers des sites de Venise ou de Bruges. Ses rares représentations humaines restent toujours à l'état de silhouettes.
Dans les années 70 et 80, il semble se concentrer sur son oeuvre de graveur, où il se montre assez novateur. Il a d'ailleurs enseigné la gravure à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles.
Parmi les distinctions remportées, on notera le prix Louis Schmidt et le Toetenel (1971) et le prix triennal de gravure de l'école d'Ixelles, où il a également enseigné.
Il avait présenté de nombreuses expositions à Bruxelles, à la galerie d'Egmont (1965-1967), à la galerie Albert Ier (1969, 1973, 1977, 1982) et aux Métiers d'art du Brabant (1965 à 1984).
Il a aussi exposé en Flandres, à la Galerie Het Cooremeters Huis (Gand, 1974).
Ses oeuvres sont présentes dans plusieurs collections privées et publiques ( plusieurs institutions en Communautés française, dont le Centre de la Gravure et de l'Image imprimée) et en Communauté flamande.
Igor Swingedau est décédé le 28 octobre 2008.