Artiste

Michel

Seuphor

France, 1901 – 1999

Écrivain

Ferdinand Louis Berckelaers, dit Michel Seuphor, est un critique d'art abstrait, peintre et écrivain français d’origine belge, né le 10 mars 1901 à Anvers et décédé le 12 février 1999 à Paris. Initialement poète et militant du mouvement flamand, il fonde en 1921 la revue « Het Overzicht » avec Geert Pijnenburg. Cette revue politique et culturelle, qui paraîtra jusqu'en 1925, s'orientera de plus en plus vers les arts plastiques et les courants d'avant-garde. Lié avec le dadaïste belge Paul Joostens, il se rend à Berlin en 1922, puis à Paris et aux Pays-Bas où il noue des relations avec de nombreux artistes. Il adopte le pseudonyme de Michel Seuphor en composant une anagramme à partir du nom d'Orphée. En 1925, Seuphor s'installe à Paris où il fréquente l'atelier de Mondrian. Très actif, il est lié à toutes les avant-gardes européennes. Avec le poète Paul Dermée, créateur de la revue « L'Esprit nouveau » dont la parution venait de cesser, il reprend l'idée d'une revue artistique internationale, qu'il fonde en 1927 avec la collaboration d'Enrico Prampolini sous le titre « Documents internationaux de l'Esprit nouveau ». Il crée en 1929 la revue « Cercle et carré » tout en continuant son activité littéraire. Son œuvre plastique commence en 1926 et se trouve marquée par l’invention des « dessins à lacunes ». Seuphor fut, par ailleurs, un historien majeur de l’art abstrait.

30 œuvres

dans la collection