Artiste

Emile

Salkin

Belgique, 1900 – 1977

Peintre, dessinateur, graveur

Né à Saint-Gilles et décédé à Cotignac en France. Ami d'enfance de Paul Delvaux, Emile Salkin fut l'élève de Ferdinand Schirren à Bruxelles, et de Naudin à Paris. Il fut lui-même professeur dans plusieurs Académies : Tournai, Molenbeek, Anderlecht (qu'il dirigea), La Cambre.
On a distingué dans son oeuvre diverses périodes : des débuts au fauvisme figuratif ; la période espagnole, avec les scènes de tauromachie et des portraits féminins ; la période des circulations, qui est celle des voitures ; la période non figurative ; la période des camions, ou seconde période des circulations... C'est vers 1931 que Salkin réalise ses premières oeuvres sur le thème de la voiture : il a la vision prémonitoire de la paralysie de nos villes, et d'une manière plus générale de notre sujétion à la machine.
Un autre thème de prédilection sont les squelettes, qu'il utilise dès 1933 et dont il transmettra la passion à Paul Delvaux.

18 œuvres

dans la collection