Artiste

Petr

Pos

République tchèque, 1944

Graphiste, illustrateur, dessinateur, graveur

Petr Pos est né à Prague le 2 janvier 1944. Graphiste, illustrateur et graveur, il est également auteur de films d'animation et concepteur d'expositions. Après des études de publicité et d'art graphique à l'Académie des Arts, Architecture et Design de Prague il a travaillé pour l'Atelier du Film de trucage de l' Umprum. Il a également effectué un stage chez le graveur Roger Dewint à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles en 1982.

Le style de Petr Pos s'est affirmé dans la Tchécoslovaquie des années de " normalisation " qui ont déterminé le climat politique, économique mais aussi culturel du pays entre 1968 et 1989. Comme la plupart des artistes tchèques de sa génération, ce graphiste a développé un mode d'expression indirectement contestataire propre à susciter un questionnement émotionnel et intellectuel. Il a donné vie à une imagerie poétique peuplée de créatures grimaçantes, souvent anthropomorphiques, traversant avec une ironie décapante des aventures absurdes, drôles ou tragiques. Depuis lors, Po∫ ne s'est pas départi de son inspiration caricaturale. On lui doit un grand nombre d'affiches de théâtre et de cinéma. Il a remporté le prix Savignac pour la meilleure affiche de l'année à Paris en 1991 ainsi que le Lion Tchèque en 2003 et en 2006 pour sa contribution à la diffusion du cinéma national. Depuis 2002, Petr Pos crée, avec Martin Velísek, les personnages d'une série de films d'animations qui connaît un grand succès télévisé : Fimfárum. Ce projet s'inspire d'un recueil de conte édité en 1960 par le comédien Jan Werich.

"Les figures de Petr Pos ne sont pas des personnages masqués, ce sont les masques qui tiennent définitivement lieu de visages. Rien ne cherche à se cacher derrière, ils ne sont que cette apparence drôle et un peu inquiétante à la fois, ils récusent toute épaisseur, toute gravité. Il y a dans leur tracé même une forme d'humour qui impose la légèreté, un clin d'œil en même temps que la grimace ou le rictus, un rythme qui interdit la fixité."
Paul Emond, 1986

52 œuvres

dans la collection