Artiste

Aurélie

Nemours

France, 1910 – 2005

Peintre, graveur

Aurélie Nemours et née à Paris le 29 octobre 1910. Elle suit des cours d’archéologie à l’Ecole du Louvre à partir de 1929 et fréquente l’atelier de Paul Colin, affichiste, pour étudier le dessin. Elle se dirige ensuite vers l’atelier d’André Lhote puis celui de Fernand Léger de 1948 à 1950 pour y pratiquer la peinture. L’artiste opte résolument pour un vocabulaire géométrique abstrait dès ses premières oeuvres. En 1953, elle découvre l’art de Mondrian grâce à Michel Seuphor. Suite à cette rencontre, elle se rapproche de l’Art concret.
Son oeuvre se fonde sur l’utilisation d’un grille orthogonale et de divisions régulières. Son choix chromatique a évolué à partir de couleurs vives et contrastées vers le monochrome. Les images qu’elle propose se veulent le reflet d’une nécessité intérieure et d’une harmonie personnelle.
L’artiste a vécu et travaillé à Paris dans le quart de Port-Royal où elle occupa le même atelier durant plus de cinquante ans.
Elle s’est éteinte le 27 janvier 2005.

“ De son engagement total à l’art construit, Aurélie Nemours tire la force et la certitude de l’expérience vécue. Elle a révélé la forme géométrique la plus extrême, celle du nombre, qui engendre le rythme. On voudrait en rester là, au bord de ce vide dont l’artiste dit qu’ « il n’est pas le rien, mais la plénitude ». Mais elle avance vers la couleur avec des toiles « monochromes », toutes en tension et où la touche du peintre est annulée. Elle invente les objets à vivre, ouvrant un champ à part entre peinture et multiple. L’œuvre d’Aurélie Nemours échappe au temps et semble projetée dans un avenir qui lui appartient totalement”. ( Marie-Françoise Le Saux )