Artiste

Donald

Judd

Etats-Unis, 1928 – 1994

Sculpteur, peintre, designer, architecte, graveur

Donald Judd (Excelsior Springs, Missouri 1928 - New York 1994) est un représentant majeur de sculpture minimaliste américaine aux côtés de Carl Andre, Dan Flavin, Robert Smithson, Richard Serra et Robert Morris. Il fut critique d'art, peintre, sculpteur, designer et architecte. Issue des œuvres constructivistes de Naum Gabo, d'Anton Pevsner, et des sculptures modulaires d'Alexander Rodtchenko, influencée également par les travaux du Bauhaus de Josef Albers, mais aussi de Max Bill ou de Richard Paul Lohse, la sculpture de Judd se définit par des volumes aux formes réduites, aux matériaux primaires, construits de façon industrielle.
Dans son texte Specific Objects publié en 1965, Donald Judd écrivait : " Les trois dimensions sont l'espace réel. Cela élimine le problème de l'illusionnisme et de l'espace littéral, de l'espace qui entoure ou est contenu dans les signes et les couleurs - ce qui veut dire qu'on est débarrassé de l'un des vestiges les plus marquants, et les plus critiquables, légués par l'art européen ". Souvent, ses sculptures sont constituées de volumes qui s'agencent selon des progressions mathématiques au code parfaitement impartial lui permettant d'échapper à l'expressif.
Donald Judd était très attentif à la présentation de ses travaux car il les considèrait comme des fragments de l'ensemble dans lequel ils sont disposés. C'est la raison pour laquelle il aménagea en 1973 des bâtiments à Marfa dans le Texas afin d'y expérimenter la mise en scène de son art. Il devint ainsi l'architecte, le designer, l'organisateur d'un environnement avec lequel confronter ses œuvres afin d'en vérifier la pertinence : " Toutes mes pièces sont faites pour être vues en lumière naturelle ou uniforme ".

Les gravures et les dessins préparatoires de Judd paraissent plus " intimistes " que ses sculptures même si son œuvre sur papier est à considérer dans le contexte de son travail tridimensionnel. Depuis 1951, l'artiste pratiquait l'estampe : monotype, xylogravure et aquatinte. Il a travaillé initialement dans la mouvance de la peinture expressionniste abstraite, puis, à partir de 1961, il aborde la sérialité. A partir de 1986, il adopte un format rectangulaire aux dimensions standardisées de 60 x 80cm . Les surfaces sont systématiquement réparties symétriquement avec intégration de lignes verticales ou horizontales. Cette mise en évidence du rectangle dans le rectangle s'accompagne d'une limitation à deux ou trois couleurs vives dont Donald Judd a su exploiter la vibration.

" Je pense qu'il est pour moi un peu contradictoire de faire des estampes, mais j'aime en faire et je peux aussi apprendre quelque chose d'elles ".