Artiste

Pablo

Picasso

Espagne, 1881 – 1973

Peintre, sculpteur, graveur, céramiste, créateur de livres d’artiste

Pablo Ruiz Picasso ( Málaga 1881 - Mougins 1973), peintre, graveur, sculpteur et céramiste, fut, avec Georges Braque, le fondateur du mouvement cubiste. Entré à l'école des Beaux-Arts de Barcelone en 1895, il choisit d'utiliser le nom de sa mère, Picasso, à partir de 1901. Sa " période bleue " correspond aux années 1901-1903. Les tableaux de cette époque, à la teinte dominante bleue sont marqués par les thèmes de la mort, de la vieillesse et de la pauvreté. À partir de 1904, il s'installe à Paris, au Bateau-Lavoir. C'est le début de la " période rose ". Les thèmes abordés sont la joie et l'inquiétude existentielle. On y trouve aussi de nombreuses références au monde du zoo et du cirque. De 1907 à 1914, il réalise avec Georges Braque les premières peintures cubistes, se proposant de représenter les objets décomposés en éléments géométriques simples. L'œuvre fondatrice du cubisme s'intitule Les Demoiselles d'Avignon (1907). Pendant la Première Guerre mondiale, Picasso séjourne à Rome avec Jean Cocteau, travaillant comme décorateur pour le ballet Parade de Léonide Massine et les Ballets russes de Serge de Diaghilev. L'année 1925 voit une rupture radicale dans la production du peintre. Il crée alors des tableaux sombres et torturés influencés par la poésie surréalistes.
En juillet 1936, la guerre d'Espagne éclate au Maroc espagnol avec l'insurrection de l'armée commandée par le général Francisco Franco et dirigée contre le gouvernement républicain. Elle gagne rapidement l'Espagne métropolitaine grâce aux aides armées de l'Italie fasciste et de l'Allemagne nazie. Telle une préfiguration de la Seconde guerre mondiale, ce conflit durera jusqu'en mars 1939 et fera plus d'un million et demi de victimes. Le 28 avril 1937, l'aviation allemande bombarde la ville de Guernica au Pays Basque sans aucune raison stratégique. Le 30 avril, le quotidien Ce Soir , fondé par Aragon, publie en France les photos de la ville dévastée. Dès le lendemain, Picasso, dans son atelier parisien, commence une première série d'études inspirées de l'événement. C'est la naissance de Guernica, l'une des œuvres les plus célèbres du 20ème siècle. Cette peinture monumentale fait référence à une situation historique concrète et témoigne de l'engagement politique de Picasso. Pourtant, toute évocation directe d'une réalité contemporaine précisément identifiable y a été soigneusement évitée. Le langage symbolique en demeure volontairement universel.
Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les œuvres de Picasso deviennent plus optimistes, montrant, comme l'indique le titre d'une peinture de 1946, la Joie de vivre qu'il ressent alors. Séduit par le Sud de la France, il s'installe en 1948 à Vallauris où il entame une période intense de production de céramique. En 1949, il peint la célèbre Colombe de la paix à l'occasion de son adhésion au Conseil Mondial de la Paix et reçoit à ce titre un prix international de la paix en 1955.