Artiste

Etel

Adnan

Liban, 1925

Écrivain, poète, graveur

Etel Adnan est née à Beyrouth en 1925, d’une mère grecque (de Smyrne) et d’un père officier de haut rang né à Damas. Au Liban, elle est scolarisée dans des écoles de langues françaises avant d’étudier la philosophie à la Sorbonne (Paris) puis aux États-Unis, à Berkeley et Harvard.
De 1958 à 1972, elle enseigne la philosophie au Collège dominicain de Saint-Raphaël en Californie. Sur la base de sa solidarité avec la guerre d’indépendance d’Algérie, elle a déplacé son moyen d’expression de l’écriture en langue française à celle en langue anglaise (”poète américain”) et devient également une artiste.
De 1972 à 1976, elle retourne à Beyrouth et travaille comme rédactrice culturelle pour deux quotidiens - d'abord pour Al Safa, puis pour L'Orient le Jour. En 1977, son roman Sitt Marie-Rose est publié à Paris et remporte le prix "France-Pays Arabes". En 1977, Adnan s'est réinstallée en Californie, faisant de Sausalito sa maison, avec de fréquents séjours à Paris.
À la fin des années soixante-dix, elle a écrit des textes pour deux documentaires réalisés par Jocelyne Saab, sur la guerre civile au Liban, qui ont été diffusés à la télévision française ainsi qu'en Europe et au Japon.

Aujourd’hui, l’artiste est considérée comme l’une des grandes artistes de ce début du XXIe siècle. Compagne d’Etel Adnan, la céramiste et peintre Simone Fattal (née en 1942 à Damas) en est également l’éditrice.

http://www.eteladnan.com/