Artiste

Christian

Jaccard

France et Suisse, 1939

Peintre, graveur, créateur de combustions

Christian Jaccard est né à Fontenay-sous-Bois en 1939. Il est de nationalité suisse et française. Fasciné par l’objet et sa trace, il expérimente à la fin des années 60 diverses techniques d’empreintes. Dans les années 70, il traite la Toile Libre comme une bâche et expose des “couples”, un objet et sa trace révélée par le rouleau à épreuve encré. Il hésite alors entre le primitivisme du groupe “Support-Surface” et un ésotérisme cosmogonique. Il choisit le feu et à partir de 1974, il calcine des toiles (les siennes et celles d’anonymes), les cuirs, les panneaux publicitaires, etc... Son travail repose la question de la définition du dessin. Son trait provient de la trace laissée par la mèche lente, c'est le suintement incandescent du goudron qui imprime la toile blanche. Ou bien les flammes elles-mêmes, vives, illuminant les murs, comme des dessins-installations. La boucle de cordon inflammable se transforme en couronne d’épines. L’oeuvre de Christian Jaccard s’organise autour de 2 axes (les noeuds et la combustion) en spécifiant ses recherches sur les traces, les empreintes (qu’elle soit due à l’estampage, la combustion, le pliage, la calcination ou le tressage). Dans ses deux cas, il utilise une méthode bien définie ; chacun de ses gestes, de ses actes est exercé avec rigueur, conceptualisé et contrôlé.