Artiste

Maurice

Lachâtre

France, 1814 – 1900

Écrivain, éditeur

Maurice Lachâtre est né à Issoudun le 14 octobre 1814. Après avoir entamé une carrière militaire, il décide d'adhérer au saint-simonisme. Personnalité singulière et attachante, Lachâtre ne cessera de mener de front, et dans des conditions souvent difficiles, engagements personnels et activités éditoriales. Tour à tour phalenstérien et partisan des idées proudhonniennes, il s'installe en Gironde avec sa famille, fondant sa propre école, rapidement fermée faute d'autorisation. Parallèlement à ses activités éducatives et sociales, Lachâtre écrit et publie un grand nombre d'ouvrages. Son œuvre la plus importante est une “Histoire des Papes”. Dans le même temps il publie “Les Mystères du Peuple” d'Eugène Sue et entreprend la rédaction de son “Dictionnaire universel” voué à l'émancipation du peuple. Ces différents écrits ayant fort déplu au pouvoir impérial , il est menacé d’emprisonnement et contraint de s’exiler à Barcelone entre 1858 et 1864. De retour à Paris, il sera le premier à éditer "Le Capital", de Karl Marx, en France. Parallèlement il fournit une collaboration à des journaux très engagés comme Le Combat puis Le Vengeur. Il prend en outre une part active à la Commune, se battant aux côtés des insurgés, ce qui lui vaut une nouvelle condamnation, suivie d'un nouvel exil en Espagne, puis en Belgique, en Suisse et en Italie. Maurice Lachâtre meurt à Paris en 1900.