Artiste

Marcel

Moreau

France, 1933

Écrivain

Marcel Moreau est né en 1933, à Boussu, dans le Borinage, en Belgique. Dès l’age de quinze ans, suite au décès de son père, il est contraint de gagner sa vie et travaille quelques temps comme aide-comptable. Préférant les mots aux chiffres, il entre comme correcteur au journal Le Soir à Bruxelles en 1955. Son premier écrit, Quintes, sera publié en 1963. L’ouvrage suscite l'admiration de Simone de Beauvoir et de Jean Paulhan. Après avoir publié Bannière de bave, La terre infestée d'hommes et Le chant des paroxysmes, il s’installe à Paris où il continue d’exercer son métier de correcteur (Alpha Encyclopédie, Le Parisien Libéré, Le Figaro). Il fait de nombreux voyages en Inde, en Iran, au Népal, au Cameroun, au Pérou, au Mexique, en U.R.S.S., en Chine, aux Etats-Unis et au Canada. Il entretient une correspondance suivie avec Jean Paulhan, Anaïs Nin et Jean Dubuffet. Une longue amitié le lie à Topor avec qui il a réalisé un livre : Le Grouilloucouillou. Il a également rédigé un texte pour Treize Portraits d’Antonio Saura.
L’œuvre de Marcel Moreau a souvent suscité de vives émotions chez des artistes n’appartenant pas au monde de la littérature : comédiens, compositeurs, danseurs, chorégraphes, plasticiens.
Ses brouillons, seulement lisibles par lui-même, et dont certains figurent au Musée de l’Art brut à Lausanne, furent « revisités » par Pierre Alechinsky.

15 œuvres

dans la collection