Artiste

Pierre

Tal-Coat

France, 1905 – 1985

Peintre

Pierre Tal-Coat, de son vrai nom Pierre Jacob, est né en 1905 à Clohars-Carnoet dans le Finitère.
D’abord apprenti forgeron, puis clerc de notaire, mouleur et peintre céramiste, très tôt il dessine, au crayon, au fusain, au pastel, des personnages, des paysages de la campagne bretonne.
Arrivé à Paris en 1925, il entre en contact avec le milieu artistique et expose en 1927 à la galerie Fabre sous le nom de Tal-Coat. Il se lie alors avec Francis Gruber, rencontre Gertrude Stein, Francis Picabia et Ernest Hemingway. Il tisse une amitié avec Giacometti et fait connaissance avec Balthus, Artaud et Tzara quand la seconde guerre mondiale éclate. Démobilisé en 1940, Tal-Coat gagne Aix en Provence où de nombreux artistes, comme Tzara ou Cendrars, ont trouvé refuge. Après un séjour de deux ans à Paris en 45-46, il retourne à Aix où il rencontre cette fois André Masson, le philosophe Henri Maldiney et le poète Jean du Bouchet dont il restera toute sa vie très proche et avec qui il concevra de nombreux recueils illustrés.
A partir des années 60, il s’installe en Normandie près de Vernon où il meurt en 1985.