Artiste

Jean

Larivière

France, 1940

Photographe

Jean Larivière est né à Paris en 1940. A la suite de ses études en 1963, à l’école des Beaux-Arts d’Angers, il entreprend un travail de recherches sur le mouvement, l’espace et le temps qui le conduit au bout de dix ans à la réalisation d’un film d’animation « Jamais toujours ». Ce film aux accents surréalistes impressionne Roberto Matta. Après de nombreuses rencontres dont les plus marquantes sont celles de Chris Marker, Salvador Dali, Roger Vadim ou encore Barney Wilen, Jean Larivière se tourne vers la photographie publicitaire, imposant sa technique, son registre formel et iconographique. En 1978, la Maison Louis Vuitton l’invite à la réalisation d’un catalogue dont les prises de vues le conduisent de la Guadeloupe au Rajasthan en passant par New York et Montréal. Ces photographies marquent le début de vingt années de collaboration pendant lesquelles le photographe aura la liberté de choisir Lors de chaque voyage il se documente jusqu’à se former un paysage mental, une idée exacte de l’image qu’il souhaite ramener et qu’il prend soin de dessiner. Passionné par les jouets, il puise aussi ses sujets parmi les objets de sa collection et les met en scène. Parallèlement à ce travail, il collabore régulièrement en tant que photographe de mode aux magazines Vogue, Jardin des Modes, Egoïste, Actuel ou Libération. Il se voit confier aussi les campagnes publicitaires de marques prestigieuses : Van Cleef, Lanvin, Mercedes, Nina Ricci, Cardin, Georges Rech, Pommery, Lanson, Charles Jourdan ou Virgin... pour lesquelles il invente des compositions complexes parfois théâtrales, donnant naissance à des images désormais inscrites dans la mémoire collective.