Un mois une estampe

Chaque mois, une estampe faisant partie de notre collection est mise en lumière. Elle fait l'objet également d'un accrochage au Centre de la Gravure et d'un feuillet disponible à notre comptoir-boutique. Ce mois-ci :

Daniel NADAUD [ Paris (France) 1942 ]

Tsé-tsé

Année de création : 2009

Sérigraphie sur BFK Rives, 22/60  -  Editeur et imprimeur : Alain Buyse, Lille  -  Dimensions du papier : 65 x 49,5 cm  -  4 passages couleurs, cercles gris imprimés à l’huile de vidange  -  Collection du Centre de la Gravure, don de l’artiste en 2015  -  Numéro d’inventaire : OE 8081

Né en 1942 à Paris, Daniel Nadaud vit et travaille à Olivet en Mayenne et au Pré Saint-Gervais en Seine-Saint-Denis. Il a enseigné à l'école des Beaux-Arts de Nantes depuis 1987. Initialement peintre, il présente pour la première fois des gouaches en 1974 à la galerie Lucien Durand à Paris. La fréquentation régulière des milieux d’architecture de 1978 à 1988 lui fait prendre ses distances par rapport aux travaux d'ateliers. En 1983, il cesse de peindre pour construire dans l'espace avec des matériaux issus de ses cueillettes dans les rues, les puces et les champs. Ses sculptures et ses dessins comme ses lithographies détournent et recomposent les ustensiles mécaniques.  Il marque une prédilection pour les objets du quotidien qui ont perdu leur valeur d'usage : outils, matériel agricole, instruments de mesures.

La sérigraphie Tsé-tsé est issue de la suite collective Hypnos réalisée par les Ateliers d'Editions Populaires, chez Alain Buyse, à Lille. L’ensemble s’inscrivait dans le cadre de l’exposition Hypnos, images et inconscients en Europe 1900-1949, présentée au musée de l’Hospice Comtesse à Lille du 14 mars au 12 juillet 2009. Cette manifestation rappelait qu’à l’aube du XXe siècle, peintres, poètes, cinéastes et écrivains européens avaient exploré les expériences occultes, le spiritisme, la psychanalyse, formes empruntant les voies d’accès à l’inconscient pour créer un art des rêves…

Alain Buyse, Maître d’art en sérigraphie, anime des ateliers d’édition populaire à Lille. Il s'agit d'ateliers de pratique artistique permettant de découvrir une technique de création et de multiplication d’œuvres d’art originales. Lors de l’exposition Hypnos, le Musée d’art moderne Lille Métropole et le sérigraphe Alain Buyse se sont associés pour proposer au public un atelier en relation avec les œuvres et le thème de l’exposition. Plusieurs séances de pratique collective ont été consacrées à la découverte de la technique au cours desquelles les participants pouvaient faire des propositions personnelles. Ces dernières furent examinées afin de déterminer la pertinence, les enjeux et la problématique de leur édition, chaque phase faisant l’objet d’un réel débat afin de respecter les idées, les attentes et les questions de tous. La suite collective Hypnos résulte de cette collaboration.