En Belgique

à vendre : un massicot Karl Krause de Leipzig

Michèle Noiret coordonne l’enlèvement et les modalités pratiques de celui-ci

L’artiste et graveur, Carlo Raymond Chapelle, est amené à devoir se séparer d’un massicot (cisaille) de la plus belle facture. C’est une machine Karl Krause de Leipzig, dont la fabrication doit remonter aux années 1910. Les dimensions de la machine doivent avoisiner les cent cinquante centimètres de côté et le poids représenter plusieurs centaines de kilos.
Michèle Noiret coordonne l’enlèvement et les modalités pratiques de celui-ci : michele@michele-noiret.be