Réalisateur

URDLA

Imprimeur

L’URDLA , Centre international de l’estampe et du livre, a été fondée en 1978 par Max Schoendorff. L’association est subventionnée par le Ministère de la Culture, le Conseil régional Rhône-Alpes, la Ville de Villeurbanne et le Conseil général du Rhône. Initialement, l’Urdla résidait à Lyon dans les locaux de l’ancienne imprimerie Badier (voir note ci-dessous) convertie pour l’occasion aux exigences modernes de la technique lithographique. Suite au don par le Ministère de la Culture d’une presse monumentale provenant de l’atelier Arte-Maeght, l’URDLA déménage en 1986 dans une ancienne usine à Villeurbanne. En 1990, en association avec l’atelier suisse de Saint-Prex, l’URDLA ouvre un atelier de taille-douce doté d’une presse particulièrement performante. L’association est également dotée de presses typographiques. Elle dispose en outre d’une galerie d’exposition, d’un centre de diffusion et de documentation.
A partir de 2004, l’association connaît une crise sans précédent. Sa survie est menacée pour des raisons financières liées au non réajustement de ses subventions.

L’imprimerie Badier se trouvait à Lyon au boulevard Stalingrad, dans le quartier des Brotteaux. Depuis 1929, on y imprimait en lithographie des étiquettes, actions, registres et affiches sur deux imposantes machines lithoplates Marinoni. En 1977, ce petit atelier était mis en faillite. Comprenant l’importance de cet outil pour la création artistique, des amateurs d’art et des artistes de la région lyonnaise décidèrent de transformer l’entreprise en un atelier. à vocation culturelle : l’URDLA .