Réalisateur

Maeght Editeur

Éditeur

En 1945, Aimé Maeght, ancien dessinateur lithographe ouvre sa galerie à Paris avec l'intention de devenir éditeur d'estampes et de livres illustrés tout en exerçant son activité de marchand de tableaux. Avec son épouse Marguerite Maeght, il éditera les estampes et les livres des créateurs qu'il défend. D'autre part, son goût pour la poésie l'amène à susciter la rencontre des artistes avec les poètes et les écrivains. Cette étroite collaboration fait d'ailleurs l'originalité des publications de Maeght éditeur. C'est ainsi que paraîtront successivement les collections Pierre à Feu, Derrière le Miroir, L'Ephémère, Argile, les Cahiers de l'art vivant…
Dans un premier temps, Maeght a travaillé avec les meilleurs ateliers graphiques de Paris.
Au moment où l’activité de la famille Maeght est à son point culminant, Aimé et Marguerite Maeght entreprennent la création de la Fondation Maeght à Saint Paul de Vence. Conçue par José Luis Sert, elle est inaugurée le 28 juillet 1964 par le Ministre de la Culture français de l’époque, André Malraux. Maeght entend faire de ce lieu un pôle d’expansion de l’art.
Son activité d'éditeur prenant une ampleur considérable, Maeght crée sa propre imprimerie et enfin, en 1970, un atelier de lithographie et de gravure sur cuivre à la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence.

La collection Derrière le Miroir conservée dans sa totalité au Centre de la Gravure a été éditée entre 1946 et 1982. Chaque numéro de cette collection fait office de catalogue des expositions présentées par la Galerie Maeght. Chagall, Léger, Miro, Calder ou encore Chillida associeront leur nom à la revue ainsi que les poètes et écrivains les plus importants de la seconde moitié du vingtième siècle.

275 œuvres

dans la collection