Réalisateur

Arte

Imprimeur

France

Lithographie, photogravure, phototypie et gravures expérimentales (altuglass, carborundum...).
En 1929, Aimé Maeght crée à Cannes une imprimerie lithographique où ont été imprimées les premières affiches de la Galerie Maeght en 1945. Cette imprimerie ferme ses portes en 1946. De 1957 à 1964, les éditions Maeght furent imprimées à l’imprimerie Maeght de Levallois.

En 1964, Adrien Maeght , fils d’Aimé, rachète l’imprimerie de phototypie Duval, rue Daguerre, et fonde l’imprimerie Arte en 1965. Les artistes ont ainsi à leur disposition un outil de travail, réunissant toutes les techniques de la plus traditionnelle à la plus moderne. De nouvelles techniques y seront sans cesse élaborées en partant de techniques anciennes , comme par exemple : la gravure sur altuglass pour Fiedler, la gravure au carborundum pour Henri Goëtz, les empreintes au grains de riz pour Tapies. Une presse lithographique monumentale permettant d’imprimer des feuilles de 234 sur 122 cm est construite spécialement pour Miro .

En 1968, les illustrateurs et artistes viennent chez Arte réaliser des affiches en lithographie qui couvriront les murs de Paris : Alechinsky “L’imagination prend le pouvoir”, Rebeyrolle “Mai”, Effel “Pas de rectangle blanc pour un peulpe adulte : indépendance et autonomie de l’ORTF”, Calder “ORTF à tous”, Pignon “ORTF” , Zao Wou Ki “Vivants d’abord”, Appel “Dans l’action, ils ont montré la source de leur beauté...”.

Depuis 1989, Jules Maeght assure la direction de l’imprimerie Arte qui pratique toujours les impressions d’art : lithographie, eau-forte, photocomposition, photogravure et même phototypie, technique devenue rarissime qui permet d’imprimer des photos sans l’usage d’une trame.
Arte a également développé de plus en plus une activité d’impression off-set pour les catalogues d’expositions, livres, affiches etc...

53 œuvres

dans la collection