Artiste

Yaacov

Agam

Israël, 1928

Graveur, sculpteur

Yaacov Agam est né à Rishon-le-Zion en 1928. Il a étudie à l'Académie d'art Bezalel dirigée par Mordecai Ardon, élève du Bauhaus de Weimar. Celui-ci l'envoie en 1949 à Zurich où il fréquente d'autres artistes issus du Bauhaus : il suit les cours de Johannes Itten à la Kunstgewerbeschule et ceux de Sigfried Giedion sur l'architecture à la Eidgenössische Technische Hochschule. Il y fait la connaissance de Max Bill, et s'inscrit à l'université pour y suivre des cours d'histoire de l'art et de composition musicale. Ces enseignements lui permettent d'approfondir la théorie de la couleur et les principes du constructivisme. Parallèlement, il travaille comme graphiste dans des agences de publicité. En 1951, Agam se fixe à Paris. A cette époque, il commence à s'intéresser à l'art cinétique et s'inscrit à l'atelier d'art abstrait qu'anime Jean Dewasne. Il fait la connaissance de Fernand Léger et d'Auguste Herbin. Son goût pour le hasard, l'extravagance et la surprise trouve par ailleurs son origine dans la fréquentation du milieu surréaliste.