Artiste

Gustave

Marchoul

Belgique, 1924

Graveur, peintre

Né à Liège le 17 mai 1924, Gustave Marchoul a suivi des études de dessin à l'Académie royale des Beaux-Arts de Mons et découvre la gravure en autodidacte. En 1964, il devient membre du groupe montois Hainaut Cinq aux côtés des peintres Zéphir Busine, Gustave Camus, Roger Dudant et Jean Ransy. La même année, il est aussi membre fondateur du groupe Cap d'Encre qui se donne pour but de promouvoir et de diffuser l'art de la gravure. Ce mouvement dissout en 1970 donnera naissance au groupe 2G . Initialement professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Mons, il enseigne ensuite la gravure de 1966 à 1989 à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre à Bruxelles. Depuis 1992, il anime des stages d'illustration du livre au Musée Royal de Mariemont dans le cadre de L'Atelier du Livre.

Ayant pratiqué successivement toutes les techniques de l'estampe, Gustave Marchoul a traversé différentes périodes, passant progressivement d'un réalisme visionnaire vers une appréhension poétique du monde sous la forme de Paysages intérieurs. Cette époque lumineuse et colorée débute à la fin des années 70 pour se terminer en 1989, elle correspond à l'utilisation intensive de la gravure sur bois. Les œuvres réalisées durant cette décennie restituent la passion de l'artiste pour la nature ainsi que son intérêt pour les arts d'Extrême-Orient. Elle se divise en quatre séries intitulées Ciel et Terre, Ciel et Pluie, Monts et Brumes et Terre et Nue.

Après 1990, son inspiration nettement plus mystique l'amène a traiter les thèmes de la Croix, du Calvaire et de la Résurrection sans abandonner pour autant la symbolique des montagnes et abîmes. L'usage de la lithographie revient alors en force dans son œuvre.

" La demeure à construire, en contemplant les paysages de Marchoul, est celle de notre architecture secrète qui y trouve ses fondements, résidence principale ou secondaire, et dont les ouvertures varient selon l'altitude ou le poids du ciel ". Philippe Roberts-Jones in " Gustave Marchoul et les champs de la vie ", 1988

1050 œuvres

dans la collection