Artiste

Jean

Capdeville

France, 1917 – 2011

Graveur, peintre

Jean Capdeville est né le 13 septembre 1917, au mas de Saint-Jean l’Albère, dans les Pyrénées Orientales. Il est décédé à Céret le 30 juillet 2011. Il avait fait de Céret l'épicentre de son univers singulier. Il commence, par désoeuvrement, à peindre sur le motif, à l’âge de 30 ans et présente sa peinture lors d’une première exposition personnelle qui est organisée en 1948 à l’Hôtel de Ville de Céret. Victor Castre lui ouvrira des horizons. Une évolution rapide se dessine avec la série des « Burlesques », formes auxquelles viendront s’ajouter des graffitis. Il s’agit désormais d’une peinture abstraite mais qui trouve toujours son référent dans le réel. Georges Badin devient pour longtemps son compagnon de route. C’est ce dernier qui accompagne l’artiste de son texte pour l’exposition « Cinq peintres et un sculpteur » à la Galerie Maeght en 1965, exposition qu’il partage avec Gérard Fromanger, Arias, Claude Garache, Matieu et Joan Gardy-Artigas. Il refusait d’appartenir à tel ou tel mouvement abstrait. Après avoir peint d’épaisses masses noires dans lesquelles apparaissent des chiffres, il décline des motifs géométriques, des masses et des traits de couleurs primaires. L’artiste expose régulièrement à partir des années 60. En 1968, son travail de graveur, lié aux Editions Maeght, est présenté dans une exposition itinérante en Europe de l’est : Belgrade, Zagreb, Ljubljana, Rijeka, Skoplié… En 1974, Capdeville introduit différents matériaux dans ses compositions, corde ou tissu qu’il lacère, recoud, provocant des excroissances ou des failles. L’artiste s’est intéressé aux livres de poètes qu’il accompagne de ses gravures.