Artiste

Pat

Andrea

Pays-Bas, 1942

Graveur, peintre

Né à La Haye. Etudes à l'Académie Royale des Beaux arts de La Haye (1960-1965). Première exposition personnelle en 1965 à Amsterdam.
En 1977, Jean CLAIR l'invite pour l'exposition
La nouvelle subjectivité organisée dans le cadre du Festival d'Automne de Paris.Voyages en Amérique Latine et séjour à Buenos Aires où il vit plusieurs années. En 1989, il exécute ses premières sculptures en bronze.Professeur à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Pari. Correspondant à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France

Les figures qui reviennent dans ses toiles, dessins et gravures (personnages tronqués, chiens, éléments architecturaux) ont une valeur archétypale : elles sont installées dans des situations de violence sourde, faites de trajectoires figées, de gestes en suspens, de mouvements contrariés., véritable scénographie révélatrice de ce que serait l’envers latent du quotidien, fait d’effrois et de désirs peu avouables.
“ Avec ingénuité, il affirme : Moi je propose un tableau, après c'est vous qui l'interprétez. Comme si le peintre n'était pas lui-même le metteur en scène de ces images, le grand organisateur de ces situations équivoques, de ces scènes dont la lisibilité échappe aux critères du quotidien.”
Claude Guibert