Artiste

Anto

Carte

Belgique, 1886 – 1954

Peintre, graveur, illustrateur, créateur de tapisseries

Antoine Carte dit Anto Carte est né le 8 décembre 1886 à Mons et mort le 13 février 1954 à Ixelles. Fils d'un menuisier, il entre à quatorze ans dans l'atelier du peintre, décorateur Frantz Depooter.
De 1897 à 1908 il fréquente l'Académie de Mons puis de Bruxelles où il suit les cours de Constant Montald, Émile Fabry et Jean Delville, trois peintres symbolistes importants qui exercent sur lui une profonde influence. En 1912 et 1913, une bourse lui permet de se rendre à Paris où il séjourne chez Cavaillé-Coll et Léon Bakst qui travaillent pour les Ballets russes de Serge de Diaghilev. Il rencontre également à Paris Émile Verhaeren et découvre l'œuvre de Pierre Puvis de Chavannes et de Maurice Denis. En 1923, à l'occasion de l'exposition parisienne Les Imagiers Belges qui réunit Gustave Van de Woestijne, Valerius De Saedeleer, Isidore Opsomer et Marcel Wolfers, il entre en contact avec le Carnegie Institute de Pittsburgh aux États-Unis où a lieu en 1925 une grande rétrospective qui lui assure un succès durable auprès du public américain. De 1929 à 1932, il enseigne à l'Institut supérieur des arts décoratifs de La Cambre à Bruxelles puis à partir de 1932 à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. En 1928, il fonde avec ses amis le groupe Nervia, équivalent wallon de l'expressionnisme flamand.

Il réalise aussi dessins, gravures, illustrations de livres; il crée des affiches, des lithographies, des billets de banque et des timbres; conçoit des fresques et des vitraux ainsi que des tapis. Son œuvre se situe à la lisière du symbolisme et du naturalisme et d'un expressionnisme parfois proche de Käthe Kollwitz, et du néo-réalisme en s'inspirant de la vie des mineurs, des paysans, des pêcheurs.