Artiste

Hugues

de Wurstemberger

Suisse, 1955

Photographe

Le photographe Hugues de Wurstemberger est né le 14 décembre 1955 à Berne, d'un père suisse et d'une mère française. Il passe son enfance à Fribourg et entre en 1978 à l'École d'art « Le 75 » de Bruxelles. Au moment d'effectuer son service militaire, Hugues de Wurstemberger, qui conserve la double nationalité helvétique et française, choisit d'intégrer la garde suisse pontificale au Vatican. Cette expérience, qui couvre trois périodes de quatre mois, de 1977 à 1981, lui inspire un journal sous forme de photographies. Ce premier travail est exposé au musée de l'Élysée de Lausanne pour son ouverture en 1985. Très différentes des documents diffusés par les médias, les photographies d'Hugues de Wurstemberger illustrent les événements par une réelle vision d'auteur. Elles intéressent Christian Caujolle au moment de la création de son agence de presse VU, en 1986. Le quotidien Libération, dont Christian Caujolle occupe alors le poste de directeur de la photo, fait une bonne place au travail de Wurstemberger, déjà remarqué par le cadrage carré du moyen format, la qualité du noir et blanc, l'art d'excentrer le sujet de manière à rendre un rôle essentiel à son environnement.
À Paris, la galerie Agathe Gaillard présente sa première exposition personnelle en 1989. Il a obtenu le prix Niépce, la plus haute distinction de photographie d'auteur, décerné par le Centre national de la photographie. Comme la plupart des photographes de sa génération, Hugues de Wurstemberger peut poursuivre ses recherches personnelles grâce à des travaux de commandes publicitaires.