Artiste

J.G.

Gwezenneg

France, 1941

Né à Rennes en 1941, J. G. Gwezenneg est un artiste autodidacte. Après avoir fréquenté quelques ateliers à Paris, il montre rapidement son refus de s'intégrer à une quelconque école de peinture et poursuit son chemin en solitaire. En 1968, il s'installe dans le bocage marin de la Hague près de Cherbourg où il se consacre à la peinture, la gravure et l’élaboration d’oeuvres tridimentionnelles faites de matériaux rejetés par la mer mélangé à de la pâte à papier.
Sur le littoral du Cotentin, l’artiste reproduit les gestes de ses ancêtres qui récupéraient les objets épars issus des naufrages. Il travaille sur des matériaux cassés, usés, qu'il fait revivre. Ce sont des morceaux qui ont une histoire plus ou moins ancienne et qui proviennent tous de la mer. Ce choix n'a pas été conscient au départ.
Il poursuit ses recherches artistiques au rythme des saisons, se consacrant en automne et en hiver à la gravure qu’il considère comme un travail d’introverti, correspondant à un repli sur soi, tandis qu’en été il préfère travailler les matières concrètes.