Artiste

Dieter

Comès

Belgique, 1942

Dessinateur

Dieter Comès est né en 1942 à Sourbrodt, petit village des cantons de l'Est. De parents germanophone et francophone, il se définit lui-même comme un "bâtard de deux cultures", caractéristique dont on retrouve la trace dans son imaginaire. Dès la fin des années 1950, il devient dessinateur industriel dans une entreprise textile de Verviers. En même temps, il s'initie à la musique et s'intéresse surtout au jazz. Il n’aborde la bande dessinée que plus tard. En 1969, il écrit Hermann, une série de gags humoristiques publiée dans les pages Jeunesse du Soir. En 1973, Pilote publie le premier épisode d'"Ergun l'Errant", Le Dieu vivant, dont le deuxième épisode, Le Maître des Ténèbres, ne paraîtra qu'en 1980 chez Casterman. En 1975, celui qu'on considère déjà comme l'héritier spirituel d'Hugo Pratt, écrit L'Ombre du Corbeau. C'est en 1980 que Casterman publie Silence, album qui consacre Comès et pour lequel il abandonne la couleur pour la technique du noir et blanc. Ensuite viendront La Belette (1983), Eva (1985), L'Arbre-Coeur (1988), Iris (1991) et La Maison où rêvent les arbres (1995).