Artiste

Max

Elskamp

Belgique, 1862 – 1931

Poète, écrivain, illustrateur

Max Elskamp est né à Anvers le 5 mai 1862, la même année que Maurice Maeterlinck. Après des études de droit à l’ULB il entreprend de traduire le poète américain le plus populaire du XIXe siècle : Henry Wadsworth Longfellow (1807-1882), auteur de poèmes narratifs sur l'histoire de son pays. Outre cette influence, il est marqué par le cadre médiéval et le cosmopolitisme d'Anvers, de même que par une attirance pour les pays asiatiques et les voyages en bateau. Il se passionne pour la poésie symboliste: Verlaine et surtout Mallarmé.
En 1892, il publie son premier recueil Dominical où l’on perçoit les influences de Villon et de Verlaine. Amoureux des traditions populaires, il collectionne des objets folkloriques qui seront à l’origine du futur musée du folklore d'Anvers.
Il grave sur bois et devient "imagier", dans L'alphabet de Notre-Dame la Vierge en 1901.
La guerre de 1914-1918 l'oblige à s'exiler en Hollande. A partir de 1927, il est atteint d’une sorte de démence comme Maurice Maeterlinck.
Max Elskamp est mort en 1931. Après cette date, on a encore publié un grand nombre de ses recueils.