Artiste

Sophie

Calle

France, 1953

Photographe, créateur de performances, créateur de livres d’artiste, créateur d’installations, créateur de vidéos

Sophie Calle est née à Paris en 1953.
Sous la forme d'installations, de photographies, de récits, de vidéos et de films, elle construit, depuis plus de vingt ans, des situations où elle se met en scène sur un mode autobiographique et selon des règles précises. Après avoir voyagé sept ans à travers le monde, elle revient à Paris. Perdue, sans désir professionnel, sans capacité précise, sans amis, elle décide de suivre des gens dans la rue: une manière de retrouver Paris à travers les trajets des autres. Bientôt, elle se prend au jeu, photographie, note ses déplacements. Si la vie nourrit son œuvre, l'artiste choisit les événements, rencontres, souvenirs qu'elle expose. Selon un concept, des règles établies, Sophie Calle contrôle l'intimité qu'elle livre, même si parfois le hasard intervient. Elle choisit ses révélations pour donner à sa vie plus d'intensité, en soigner les blessures. L'art, pour elle, a une fonction thérapeutique. Non théoricienne elle laisse aux critiques le soin d'interpréter son travail, mais un récit accompagne toujours son œuvre. Plus que le titre ou la légende, il s'agit d'un compte rendu simple, facilement compréhensible, faisant partie intégrante de l'œuvre. Rapport, constat, l'écriture sobre, précise, au vocabulaire accessible, cherche à relater les faits de manière objective, sans analyse, ni argumentation. La dimension narrative de ses installations, mêlant photographies, textes et objets, trouve sa filiation historique dans la première moitié de la décennie 70, où de jeunes artistes comme Christian Boltanski, Didier Bay , Jean Le Gac proposaient "un art des gens, des choses et des situations, qui embrasse un vaste éventail de vie quotidienne réelle ou imaginaire". (Cécile Camart )
Son travail pourrait aussi se rapprocher de la recherche qu'est le nouveau roman.