Artiste

Bernard

Heidsieck

France, 1928

Poète

Né à Paris en 1928, Bernard Heidsieck a été l'un des créateurs, à partir de 1955, de la poésie sonore avec ses premiers poèmes-partitions et, à partir de 1962, de la poésie action. Dès 1959 il est l'un des premiers à utiliser le magnétophone comme moyen d'écriture et de retransmission complémentaire. Il est l'auteur de nombreux livres pour la plupart accompagnés de CD. La poésie sonore met en jeu la voix et recourt à un outillage électro-accoustique pouvant aller du simple microphone, lors de prestations publiques volontiers improvisées, à l'utilisation créatrice du magnétophone avec intervention directe sur la bande, voire à l'informatique et au séquenceur.

"Nous sommes à la fin des années cinquante. À l'époque, je me précipitais à tous les concerts de musique contemporaine, notamment ceux qu'organisait Pierre Boulez. Nous nous rendions dans la petite salle du théâtre Marigny à Paris et, là, nous écoutions une musique dont nous ignorions jusqu'à l'existence. Puis, devant le succès de ces concerts, nous avons déménagé salle Gaveau. C'est là que j'ai découvert, galvanisé, les premières œuvres de musique électronique. Un soir, j'ai entendu Le chant des adolescents de Stockhausen. La musique tourbillonnait dans la salle, nous étions environnés par elle. J'étais totalement bouleversé. J'ai eu la conviction qu'il fallait faire la même chose avec la poésie qui avait cinquante ans de retard." Bernard Heidsieck