Artiste

Françoise

Petrovitch

France, 1964

Peintre, graveur, créateur d’installations

Françoise Pétrovitch est née en 1964 à Chambéry. Elle vit et travaille à Cachan, dans la banlieue sud de Paris. Son oeuvre invite au pays des songes et du fantasque, un monde sorti de son imagination, avec lequel on s'applique à recomposer les codes. Sur des supports les plus traditionnels (papier, lavis d'encre) comme les plus inattendus (céramique, murs bruts), Françoise Pétrovitch n'a de cesse d'interroger le quotidien présent et passé. Le plus souvent par série, elle réfléchit avec un regard incisif sur les grands événements du monde comme sur les menues choses de la vie et de sa vie.
Son univers exploite les notions d’ambigüités et de limites : limites brouillées entre l’homme et l’animal, limites entre les âges dans ses personnages au passage de l’enfance à l’adolescence, de l’adolescence à l’âge adulte, limites entre le rêve et le cauchemar, limites entre la délicatesse, l’innocence et la violence, entre le domaine de l’intime et l’universalité de ses thèmes. On retrouve toujours dans ses œuvres souvent issues du quotidien, un élément étrange, touchant l’indicible et laissant le spectateur libre de se faire sa propre interprétation, sa propre narration. Sous la simplicité de son trait, de ses œuvres, ces dessins ou peinture touchent la rétine et la mémoire de tous.

Expositions Personnelles:
1989 : Centre Culturel Français D'Amman (gravures) : Jordanie; 1992 : Chapelle Hôpital C.Foix (installation) à Ivry; 1994 : "Imagerie" Artothèque du Musée des Beaux-Arts de Chambéry; "Roméo et juliette" Artothèque du Musée des Beaux Arts de Chambéry; 1995 : "Cahiers" Galerie Polaris, Paris; 1997 : "Le temps perdu ne se rattrape jamais" Galerie Polaris, Paris;
1998 : "Verbe aimer-verbe rompre" (monotypes) Galerie Polaris, Paris.

17 œuvres

dans la collection