Artiste

Stasys

Eidrigevicius

Pologne, 1949

Affichiste, graphiste, illustrateur, peintre, graveur

Stasys

Stasys Eidrigevicius est né le 24 juillet 1949 à Mediniskiai en Lituanie. Lituanien par sa mère et polonais par son père, il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Vilnius de 1968 à 1973. De 1973 à 1980, il enseigne le dessin et travaille aussi pour le Vilnius Philarmonic, fait de la gravure, de la peinture, de la photographie, du théâtre, puis commence à exposer en dehors de la Lituanie. En 1977, il illustre son premier livre pour enfants ; il en réalisera ensuite plus de trente. C'est en 1972 qu'il se rend pour la première fois en Pologne, pays alors le plus ouvert du bloc de l'Est. A partir de 1980, il s'installe à Varsovie. Il y réalise des ex-libris et des illustrations de livres pour enfants. Par la suite, il crée de nombreuses affiches de théâtre et de cinéma tout en travaillant dans bien d'autres domaines artistiques tels que la peinture, la sculpture, la miniature, la photographie. Ses œuvres ont été présentées lors de nombreuses expositions individuelles et collectives en Pologne et dans le monde.

Prix et expositions
Les affiches de Stasys ont été primées, notamment à la Biennale de l'Affiche de Lahti (Grand Prix en 1989). Il a également reçu le second prix de l'affiche culturelle de la Bibliothèque de Mexico ainsi que le Grand Prix Savignac à Paris, en 1993. En 1994, il a reçu la Médaille d'or à Toyama (Japon) pour une l'affiche "Le cerf blanc". En 1999, pour les 50 ans de l'artiste, les éditions IRSA publient un important catalogue de ses œuvres et organisent une exposition-rétrospective. A Paris, Statys Eidrigevicius a participé, en 2001, à l'exposition "L'enfant et les sortilèges" à l'Orangerie du Jardin de Luxembourg, et à l'exposition "Hommage à Toulouse-Lautrec" au Centre Pompidou.

En 2002, l'artiste a été également présent à l'exposition "Brain up" au Palais de Congrès, puis en 2002, il a présenté ses œuvres à la Galerie Nord-Est à Strasbourg. »


"Le langage de l'affiche est très simple : il faut montrer une seule chose. Pour moi c'est un visage. Cela constitue mon langage."

14 œuvres

dans la collection