Artiste

Ziad

Dalloul

Syrie, 1953

Graveur, peintre, galeriste

Né à Suwaida , dans un site montagneux de Syrie, Ziad Dalloul vit et travaille à Paris. Il fut formé à Damas, à la Faculté des Beaux-Arts où il reçut l'enseignement de Ghayyath al-Akhras, le fondateur de la section de la gravure dans cet établissement. Après avoir vécu quelques années à Alger et dans le désert algérien, il s'installe définitivement à Paris en 1984. Il y prépare le diplôme de l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris et fonde par ailleurs une galerie d'art, La Teinturerie, au cœur de l'île St Louis.
Son oeuvre se caractérise par le mélange des techniques de la peintures et de la gravure utilisées simultanément et par une double inspiration orientale et occidentale.
Les couleurs de ses oeuvres sont terrestres : noires et calcinées, ocres ou sépia. Pour leur donner de la profondeur, il n’utilise pas la perspective mais superpose les plans comme dans une miniature orientale ou une estampe d'Extrême-Orient : d’une part une masse noire, qui constitue sa seconde signature, d’autre part, des fonds lavés presque transparents.

" Ziad Dalloul est peintre même quand il dessine, même quand il produit à partir d'une matrice des images multiples que l'on appelle usuellement des gravures mais qui sont chez lui une autre manière de faire voir et sentir la vérité de la peinture. La peinture de cet artiste est une peinture de transformation, une peinture du passage, de la métamorphose. On comprend alors qu'il peut exceller dans la réunion des deux savoirs tant sur le plan technique que sur celui de l'esthétique… Dalloul possède aujourd'hui cette double appartenance culturelle, orientale et occidentale, dont il profite au mieux pour constituer pour nous des " pièges à regards ". Le Gouic, peintre et maître de conférence à l'université d'Aix-en-Provence.

Ziad Dalloul a exposé ses oeuvres à l’Institut du Monde Arabe à Paris du 24 mai au 17 juillet 2005 aux côtés de Farid Belkahia.