Artiste

Michel

François

Belgique, 1956

Photographe, créateur d’installations, créateur de vidéos, sculpteur

Né en 1956 à St-Trond, Michel François vit et travaille à Bruxelles. Sculpteur, photographe, cinéaste ou vidéaste, l'artiste bruxellois s'intéresse à la circulation des choses, des idées, des images et des êtres. Il a suivi des études à l’ERG à Bruxelles et une formation en mise en scène théâtrale à l’INSAS. Fasciné par les gestes de la vie courante et par les tensions qu'ils révèlent, Michel François se démarque, depuis les années 80, par une pratique singulière où règnent désordre et ambiguïté. Parallèlement à la photographie, éditée sous forme d'affiche puis de livre, l'artiste a créé une approche particulière de la sculpture et de l'installation, où ses travaux et ses images sont souvent rassemblés, accumulés et réactualisés. Il s’attache essentiellement à la représentation du vivant sous toutes ses formes, avec une prédilection pour le végétal, le minéral, l’organique et le geste humain. Il expérimente concrètement cette vivacité à travers des œuvres mouvantes, instables et tentaculaires.
Cependant, au delà de cet aspect très visuel, son art est stimulé par un réseau de références culturelles, d’ébauches de narrations et de principes idéologiques.

Son travail a fait l'objet de multiples expositions tant en Europe qu'à l'étranger. Ses travaux ont été présentés notamment dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal 2001, à la Fondation Miró de Barcelone (2001), au Printemps de Cahors (2000), à la Kunsthalle de Berne (2000), à la 48e Biennale de Venise (1999) où il représentait la Belgique, à la Biennale internationale d’Istanbul (1997) et au Witte de With, Center for Contemporary Art de Rotterdam (1997). “Plans d’évasion” est sa première grande rétrospective, organisée au SMAK à Gand du 10 octobre 2009 au 10 janvier 2010. Ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections privées et publiques européennes.

56 œuvres

dans la collection