Artiste

Kenneth

Alfred

France, 1959

Graveur, peintre

Peintre et graveur originaire de Trinidad, Kenneth Alfred est né en 1959 et vit en France depuis 1985. Il a remporté le Prix de gravure Lacourière à Paris en 1994.
Les divers procédés de gravure n’ont pas de secrets pour lui : gravure sur bois et sur lino, eau-forte et ses dérivés, pointe sèche ou encore lithographie viennent s’associer et se répondre dans leur registre respectif au sein de ses œuvres imprimées. D’autre part, « l’estampe ne prend sa mesure que si elle se confronte aux autres pratiques artistiques » précise-t-il volontiers. C’est pourquoi il attaque toujours directement la plaque de cuivre sans dessin préparatoire lorsqu’il réalise une gravure en taille douce.
Fasciné par toutes les formes musicales il y puise une sorte d’inspiration qui confère à son travail une véritable harmonie mélodique : les formes entraînent d’autres formes, les motifs se répètent, s’enchevêtrent, se superposent pour s’estomper jusqu’à la transparence.
Malgré leur apparence abstraite les gravures de Kenneth Alfred traduisent une interrogation profonde liée à la figure humaine et à son évanescence.
« Depuis des années, je travaille sur la tête, le masque, le portrait et sa décomposition. Ce travail a pour origine des souvenirs d’enfance, à Trinidad… Il ne faut pas oublier que les masques sont faits avec du fil de fer puis que cette armature est recouverte de pâte à papier ou de tissu. Ils sont colorés. Ils participent à la parade deux jours, trois jours et le Mercredi des Cendres, ils reviennent déchirés, malmenés, l’usage faisant réapparaître l’armature. »
Kenneth Alfred, 1991

88 œuvres

dans la collection