Les images de la musique - Kenneth ALFRED, visions fugitives

du 22 janvier au 17 avril 2005

Peintre et graveur, né à Trinidad vivant en France, Kenneth Alfred s’adonne aux divers procédés de l’estampe et nous dévoile un univers intime où, au-delà des lignes déchirées et de leur enchevêtrement abstrait, l’on découvre les souvenirs d’enfance liés à l’île natale. Les masques de carnaval, non plus les neufs, colorés et grimaçants mais les usés laissant apparaître l’armature de fil de fer, deviennent métaphore de la figure humaine et de son évanescence. Kenneth Alfred est également inspiré par la musique, tant dans son exécution qui requiert la précision que par le motif qui peut être décliné, donnant naissance à de multiples variations telles que nous les découvrons dans les différentes séries de son œuvre gravé. Mélomane averti, ses sources d’inspiration s’étendent de la musique baroque au répertoire contemporain.

Veils, Obeah, Lettres inachevées, Visions fugitives. Sous ces titres, l’artiste questionne le monde de l’éphémère, en jouant sur les effets de transparence – utilisant parfois le papier calque imprimé sur ses deux faces - et de superposition des couleurs et des lignes.
 
 
Kenneth Alfred - Visions Fugitives - Lettres inachevées 45 - Aquatinte, eau-forte et pointe sèche - Coll.Centre de la Gravure   Kenneth Alfred - Visions Fugitives - Lettres inachevées 46 - Aquatinte, eau-forte et pointe sèche - Coll.Centre de la Gravure   
Deux estampes originales ont été éditées à l'occasion de l'exposition : "Kenneth Alfred - Visions Fugitives" :"Lettres inachevées 45" et "Lettres inachevées 46"
Aquatinte, eau-forte et pointe sèche
Papier Zerkall - 53 x 38 cm - 20 x 18 cm
Tirage à 15 exemplaires
Imprimeur : Dominique Guiberte de l'Atelier Dutrou à Paris
Editeur : le Centre de la Gravure
Prix : 225 €
Voir la liste des estampes éditées par le Centre de la Gravure

LE CATALOGUE